Atlas VPN tire sa révérence et passe le flambeau à NordVPN

Score du Deal0
Score du Deal0

Vous l’avez sans doute remarqué, les services VPN sont omniprésents depuis plusieurs années. Et pour cause : que ce soit pour accéder au catalogue étranger d’une plateforme de SVOD, ou pour se protéger de la curiosité de gouvernements ou d’acteurs malveillants, les réseaux privés virtuels sont devenus des outils incontournables.

À tel point que de nombreuses entreprises se sont lancées sur ce créneau. NordVPN, ProtonVPN, Surfshark, CyberGhost… Les utilisateurs ont l’embarras du choix, ce qui est une bonne chose pour eux, mais pas forcément pour les fournisseurs eux-mêmes, qui doivent faire face à une concurrence de plus en plus rude. Et, parmi ceux qui ne font plus le poids face au reste de l’industrie, il y a Atlas VPN.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

L’entreprise vient, en effet, d’annoncer qu’elle mettait fin à ses activités. Elle explique sur son site que le service n’est plus financièrement viable à long terme, en raison de « l’évolution rapide des exigences technologiques, d’un marché hautement concurrentiel et de l’escalade des coûts associés à la fourniture de services premium« . Les équipes et les utilisateurs d’Atlas VPN ont un mois pour faire leurs cartons, l’aventure se terminant le 24 avril 2024.

Une migration vers NordVPN, mais pas pour tout le monde

Si vous êtes abonné aux services payants d’Atlas VPN, pas de panique. Vous serez automatiquement transféré vers NordVPN, et aurez accès à ses fonctionnalités premium au même tarif qu’aujourd’hui, et ce, jusqu’à la fin de votre période d’abonnement. Le son de cloche est différent pour celles et ceux qui ont souscrit via l’App Store d’Apple, car l’entreprise n’a pas de solution de migration à leur proposer. Ils seront donc remboursés.

Enfin, les utilisateurs des fonctionnalités gratuites d’Atlas VPN n’ont droit à aucun traitement spécial. Libre à eux de rejoindre les services de Nord Security, ou d’aller voir ailleurs.

Le passage du flambeau à NordVPN n’est pas une surprise, puisque son éditeur a pris Atlas VPN sous son aile en 2021. Ce dernier était alors déjà en difficulté, et le portefeuille et l’expertise de Nord Security n’auront finalement pas suffi à éteindre l’incendie. Reste à voir, d’ailleurs, si Surfshark subira le même sort à terme, celui-ci ayant fusionné avec son homologue nordique en 2022.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Source link

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Bon plans French
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0
Shopping cart